Visuel en Vacances à Paris

Cinq idées de sorties pour celles et ceux qui sont à Paris pendant les vacances d’hiver

Il y a bien sûr les musées et les monuments traditionnels que l’on peut visiter ou revisiter…

Sont listées ici quelques idées “de saison” avec des expos ou des événements temporaires ainsi qu’un escape game tout nouveau qui mérite, à notre avis, d’être testé (ce que nous n’avons pas encore fait).

 

Du 14 février au 6 mars 2018, il est possible de patiner sur le toit de la tour Montparnasse

Bon, patiner sur une matière synthétique (écologique) n’offre pas vraiment les mêmes sensations que glisser sur la glace. N’empêche, patiner en haut de la Tour Montparnasse c’est plutôt original. Et le spectacle panoramique est à couper le souffle si le soleil est de la partie. La tour Eiffel, l’Arc de triomphe, l’Arche de La Défense ou encore Montmartre et son Sacré-Cœur sont à la portée de vue.

Pour profiter de l’expérience, il faut se rendre au 59e étage de la tour. Les enfants peuvent accéder à la patinoire dès l’âge de 2 ans, avec des chaises luges et des patins à double lame. Si le matériel de glisse est prêté, il est obligatoire de venir avec ses gants.

Celles et ceux qui n’ont pas envie de patiner pourront s’amuser à tester le curling, ce sport sur glace atypique qui consiste à placer des pierres de granite le plus près possible d’une cible circulaire.

Chocolats et vins chauds sont également au programme.

Seule la montée à l’Observatoire est payante, l’accès à la patinoire sur  la terrasse panoramique est gratuit sans supplément.

Patinoire de la Tour Montparnasse – 33, avenue du Maine – 75015 Paris
Du 14 février au 6 mars 2018
Lundi – vendredi : 13h00 – 20h00
Samedi – dimanche : 11h00 – 21h00

 

Du 23 février au 11 mars 2018, l’Opéra Comique convie les enfants

Pour les vacances d’hiver, l’Opéra Comique se met au rythme des familles et organise “Mon premier festival d’opéra” destiné aux enfants à partir de 8 ans.

“Eveiller la curiosité et transmettre aux enfants et leurs parents le goût du spectacle vivant, de la musique et du chant, c’est ce que souhaite l’Opéra Comique en créant ce festival dédié aux familles”, peut-on lire sur le site de l’organisateur.

Au programme : deux opéras et une comédie musicale, dont deux commandes passées pour l’occasion.

  • Les 23, 24 et 25 février : “Le Mystère de l’écureuil bleu”
  • 28 février et 1er mars : “My Fair Lady”, la célèbre comédie musicale de Broadway avec dialogues seront traduits en français.
  • Les 9, 10 et 11 mars : “La Princesse légère”

Des introductions ludiques (et gratuites) aux spectacles sont proposées aux familles. Il est également possible de rencontrer les artistes ou de participer à des ateliers découverte.

Pour en savoir plus sur le le programme et réserver :  https://www.opera-comique.com/fr/actualites/mon-premier-festival-opera

A lire : un article de Télérama

 

Jusqu’au 4 mars 2018, une exposition consacrée à Marie Curie au Panthéon

L’exposition “Marie Curie, une femme au Panthéon” présentée par le Panthéon, à l’occasion des 150 ans de Marie Curie, en partenariat avec le Musée Curie, permet de découvrir à la fois l’univers intime et familial de la savante aux deux prix Nobel mais aussi les coulisses de l’Institut du Radium, devenu Institut Curie. La crypte du Panthéon où elle repose avec Pierre Curie est accessible. Le Musée Curie, situé à 5 minutes à pieds du Panthéon, peut être visité ensuite.

Des visites familles (à partir de 10 ans) sont organisées mercredi 21 et samedi 24 février. Un conte en musique est proposé samedi 3 mars. Réservation fortement conseillée (reservations.pantheon@monuments-nationaux.fr / 01 44 32 18 04)

Le programme : http://www.paris-pantheon.fr/Programme-des-visites-autour-de-l-exposition#book/5

 

Jusqu’au 4 mars, mieux connaître Goscinny et son œuvre grâce au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme et à la Cinémathèque

À l’occasion de la commémoration des 40 ans de la disparition de René Goscinny, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme (MahJ), en partenariat avec l’Institut René Goscinny, propose une exposition qui rassemble plus de 200 œuvres, dont des planches et scénarios originaux, et de nombreux documents inédits issus des archives Goscinny. Inspirés par l’univers de René Goscinny, les enfants pourront créer un petit film d’animation à partir de la technique du stop-motion à l’occasion de parcours-ateliers adaptés à leur âge, les 20 et 21 février (programme Cinébulles).

La Cinémathèque rappelle d’ailleurs que , “passionné par le septième art dès son enfance, Goscinny s’est inspiré dans ses bandes dessinées des plus grands chefs-d’œuvre du cinéma, du péplum au western en passant par la comédie musicale.” Avec son côté ludique et interactif, l’exposition de la Cinémathèque met en regard planches originales et extraits de films. Au cœur du parcours, la reconstitution des studios Idéfix, créés par Goscinny, dévoile les étapes de création d’un dessin animé. A noter : 40 ans après la mort de leur créateur, Astérix, Lucky Luke, les Dalton, Iznogoud et le Petit Nicolas sont devenus des personnages de cinéma à part entière ! Les samedis 17 février et 3 mars, des visites-ateliers sont proposées aux enfants de 9 à 11 ans. Après une visite de l’exposition lors de laquelle ils découvriront les techniques d’animation mises en œuvre aux studios Idéfix, les participants réaliseront à leur tour un court film en papier découpé inspiré par l’univers de Lucky Luke.

Pour en savoir plus sur l’expo du MahJ : https://www.mahj.org/fr/programme/rene-goscinny-au-dela-du-rire-74202

Pour en savoir plus sur l’expo de la Cinémathèque : http://www.cinematheque.fr/cycle/goscinny-et-le-cinema-402.html

 

A tester : un escape game spécial kids et familles

Vos enfants aiment les énigmes et les jeux de piste ? Alors ils devraient adorer le concept d’escape game. Toutefois, si beaucoup de structures sont accessibles aux pré-adolescents, l’offre est limitée pour les plus jeunes. Pour enchanter les enfants dès 6 ans, Escape-Kid, a ouvert ses portes fin 2017, à Paris, se présentant comme le premier escape game dédié aux enfants et à la famille dans la capitale.

Le principe ? Un maître du jeu accueille les participants et leur raconte une histoire avant de les inviter à relever un challenge. Avoir du bon sens, être astucieux et garder l’esprit de cohésion seront nécessaires aux équipes (composées d’enfants accompagnés au moins d’un adulte). Une aide est apportée par le maître du jeu via talkie-walkie si nécessaire.

Deux missions sont proposées :

  • “Chat alors !” dont l’objectif est de retrouver le chat de la Mère Michel. Serait-ce le Père Lustucru qui lui aurait chapardé ?
  • “La liste”, celle du Père Noël qui a disparu juste avant la fameuse distribution. Saurez-vous la retrouver pour éviter la catastrophe ?

A noter : si les thématiques sont enfantines, les énigmes ne sont pas pour autant faciles à résoudre. C’est en tout cas ce que précisait Philippe Roquyranc’h, l’un des deux créateurs de ces escape-rooms pensées pour les familles, dans un article du quotidien 20 minutes.

Pour en savoir plus : https://www.escape-kid.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *