Matelas Comparatif Que Choisir Mai 2018

[Revue de presse] Matelas : des traitement anti-acariens et antibactérien dangereux pour la santé

Saviez-vous que votre matelas ou celui de vos enfants peut être potentiellement dangereux ?

Vous pensiez pouvoir dormir sur vos deux oreilles ?

Cet article va peut-être vous empêcher de trouver le sommeil…

« Matelas et oreillers contiennent des substances toxiques que les personnes peuvent inhaler en dormant », rappelait un article du Figaro, en janvier 2013, suite à la présentation de travaux académiques lors d’un congrès international sur la qualité de l’air intérieur à Brisbane, en Australie, en juillet 2012.

Les matières utilisées pour la fabrication des matelas (qui ne sont pas forcément communiquées par les fabricants) ne sont, en effet, pas sans danger. Que dégagent les mousses en polyester ou en polyuréthane (dérivé du pétrole), les colles, plastiques, et tissus utilisés ainsi que les substances chimiques ajoutées pour des traitements divers (contre l’humidité, l’incendie, la chaleur, etc.) ?

« Gare aux traitements “anti-” » : un article publié dans le numéro de mai 2018 de Que Choisir appelle à la vigilance.

« Pour la première fois, nous avons réalisé des analyses chimiques sur les matériaux des matelas. La recherche de nombreux composés est négative, notamment celle des phtalates, de retardateurs de flamme, de dichlorobenzène, de composants phénoliques. C’est une très bonne chose. Mais des matelas annoncent un « traitement anti-acariens et antibactérien ». A priori rassurant, en particulier pour les personnes allergiques et les parents soucieux de bien faire pour leurs enfants. A tort en réalité, car les traitements « anti » utilisent des biocides, autrement dit des substances chimiques nocives pour la santé », explique cet article.

Quelles conséquences pour celui qui dort sur ce type de matelas ?

« Ces traitements peuvent provoquer de graves allergies au point de rendre les matelas inutilisables. Plusieurs témoignages en attestent, alerte le comparatif de Que Choisir. Nos analyses ont mis en évidence des biocides appartenant à la redoutable famille des isothiazolinones. Nous les traquons tant ils provoquent des allergies. »

Et le mensuel de poursuivre : « dans notre sélection, les matelas traités “anti” en contiennent au moins un. Nous les déconseillons vivement, y compris si le matelas est “Sanitized” ou “Oeko-tex standard”, ces mentions rassurantes ne les interdisant pas.

Le test complet de Que Choisir est à consulter dans le numéro 569 du magazine (mai 2018).

Que Choisir Mai 2018

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *