Visuel Forêt - Tique

Avec le printemps, les tiques sont de retour : prévention et gestes à connaître

« D’avril à octobre, les tiques sont particulièrement nombreuses et actives en milieux naturels, notamment en forêt », nous rappelle l’ONF (Office national des forêts).

Or, 10 à 20% des tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme. Cette maladie, sérieuse mais difficile à diagnostiquer, se transmet par piqûre lorsque la tique est infectée par une bactérie, la « borrelia burgdorferi ».

 

Ce qu’il faut savoir

Morsure de tique

infection

« Les tiques se mettent à l’affût de manière à flairer le passage d’un homme ou d’un animal à sang chaud. Elles sont présentes là où il y a des bois et une végétation basse (hautes herbes, fougères, buissons…). Il est donc possible d’être mordu par une tique en se promenant ou en jouant dans des forêts, des prairies, des espaces verts urbains… La tique aime tout lieu présentant chaleur et humidité. Sa morsure peut passer inaperçue, puisque sans douleur », précise le portail d’information de l’association France Lyme.

 

Les actions préventives

1/ Avant de se promener en forêt, il faut penser à bien se couvrir avec des vêtements longs aux extrémités fermées (bras et jambes), et se protéger la tête, la détection de tiques sur le cuir chevelu étant compliquée.

2/ Rester si possible sur les chemins et éviter de s’asseoir par terre.

2/ Après toute exposition, il est nécessaire de contrôler minutieusement l’ensemble de son corps et celui de ses enfants (y compris les aisselles, les plis de peau, le cuir chevelu, le derrière des oreilles, le cou, les paupières) pour vérifier qu’aucune tique n’y soit fixée. A noter : le contrôle visuel n’est parfois pas suffisant. « Il faut quelquefois procéder à un contrôle tactile, les larves et nymphes étant difficiles à voir », souligne le portail d’information de France Lyme.

3/ Les animaux de compagnie doivent être examinés régulièrement et mieux vaut éviter de dormir avec eux.

4/ Selon France Lyme, tondre les pelouses régulièrement et se débarrasser des déchets végétaux permet de limiter la prolifération des tiques.

 

Enlever les tiques : les gestes à connaître

Tire-tiqueSi vous repérez une tique plantée dans votre peau ou celle de votre enfant, retirez-la rapidement avec un tire-tique (même s’il n’y a pas d’érythème), détruisez-la et désinfectez la piqûre.

« Si on se rend compte simplement après une balade dans les bois, qu’on a une tique qui est en place, il faut l’enlever avec une pince à tiques. Il y a plusieurs techniques mais ce qu’il ne faut absolument pas faire, c’est l’arracher à moitié », souligne un urgentiste du CHU de Charleroi, dans un reportage télévisé de la chaîne belge RTL.

Pour le Figaro Santé, « le retrait de la tique doit être réalisé à l’aide d’une pince ou d’un système de « tire-tique » (vendu en pharmacie), perpendiculairement à la peau, en tournant doucement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et en évitant d’arracher la tête de l’animal. Certaines manœuvres sont à proscrire car elles peuvent entraîner une régurgitation des bactéries et, par conséquence, une augmentation du risque de transmission : l’écrasement du corps de la tique et l’utilisation de substances chimiques comme l’éther, l’alcool, la vaseline ou l’essence. »

 

Que faire en cas d’infection possible ?

« Si la tique n’a pas été enlevée correctement, si elle s’est gorgée de sang ou si elle est restée plus de 12 h, la consultation d’un médecin reste toujours d’application. Même chose en cas d’apparition d’érythème migrant ou de symptômes comme l’état grippal, la fatigue, une raideur dans la nuque ou des douleurs articulaires, et ce pour envisager une antibiothérapie », peut-on lire sur le site lavenir.net.

 

Pour en savoir plus sur les précautions à prendre et la maladie de Lyme, consulter les infos du site Ameli :
https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/morsure-tique

Pour tout savoir sur les tiques, le centre de ressources de l’université de Rhode Island, offre de nombreuses informations :
http://www.tickencounter.org/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *