Visuel harcèlement scolaire

Harcèlement scolaire : trois ressources pour aider les enfants à en parler

C’est aujourd’hui la troisième Journée nationale contre le harcèlement scolaire.

Brimades, moqueries, menaces, mises à l’écart, agressions physiques, racket et même cyberharcèlement… le harcèlement en milieu scolaire touche, selon le ministère de l’Éducation nationale, quelque 700 000 élèves.

Seule à la récré,  première bande dessinée sur le harcèlement scolaire

BD Seule à la récréAna et son père, le dessinateur Bloz, arrivent à mettre en mots et en images ce que les enfants harcelés taisent. Ce qu’ils subissent au quotidien quand l’un de leurs camarades décide de leur mener la vie dure, entraînant dans son sillage d’autres enfants qui ne se rendent pas toujours compte du mal qu’ils font. Ce qu’ils endurent quand ces mêmes camarades les insultent et agissent de manière à les isoler des autres écoliers…

Publiée par Bamboo Edition, Seule à la récré raconte, en BD, le quotidien d’Emma et les relations de la fillette avec Clarisse qui ne cesse de se moquer d’elle et de la brutaliser, et qui interdit aux autres filles de s’asseoir à côté d’elle. Isolement, quolibets, coups à la dérobée… Emma subit et souffre mais personne ne remarque rien.

L’album – préfacé par Mélissa Theuriau – se termine par un dossier pédagogique signé Noémya Grohan, ancienne victime de harcèlement scolaire et auteur du livre De la rage dans mon cartable.

Pour en savoir plus sur le vécu des auteurs.
Pour en savoir plus sur la BD Seule à la récré.

Un chatbot pour aider les enfants victimes de harcèlement

Chatbot Harcèlement - DinnyMonster Messenger, une solution de messagerie instantanée qui permet aux plus jeunes de “tchater” avec leurs parents, propose des actualités et des conseils sur la lutte contre le harcèlement par le biais d’un chatbot incarné par un petit monstre prénommé “Dinny”.

Au-delà de ce service de conversations automatisées, une spécialiste du harcèlement peut prendre la main pour répondre directement à l’enfant qui en a besoin. “Cette spécialiste lui répond avec des conseils personnalisés et, dans les cas les plus graves, le ré-oriente vers les dispositifs d’aide adéquats”, précise l’entreprise eduPad à l’origine de Monster Messenger.

Pour en savoir plus sur le chatbot de Monster Messenger.

Le ministère de l’Education nationale à l’écoute

Harcèlement 3020Pour mieux prévenir et prendre en charge le harcèlement scolaire, le ministère de l’Éducation nationale a lancé, en 2015, un numéro vert toujours actif : le 3020. Enfants (victimes et témoins), parents et enseignants peuvent appeler pour avoir des conseils.

Un site internet dédié a également été mis en place. On y trouve de l’information, avec des fiches pratiques et des recommandations à destination à la fois des familles et des professionnels afin qu’ils puissent mettre en place des actions préventives.

L’adresse du site Non au harcèlement.

« La situation de honte dans laquelle on peut être plongé empêche un enfant de parler, y compris au sein d’une famille ouverte et aimante », témoignait Mélissa Theuriau, en 2015,  à l’occasion du lancement de la journée “Non au harcèlement” initié par le ministère de l’Education nationale.

L’objectif affiché d’eduPad avec son chatbot est de “venir en aide concrètement aux enfants victimes ou témoins de harcèlement, rompre l’isolement et libérer la parole.” Un objectif partagé par les auteurs de la BD Seule à la récré et par les services du ministère de l’Education nationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *