Livres jeunesse : les belles découvertes de l’année 2018

Voici une sélection de livres récents (publiés en 2018 ou fin 2017), véritables coups de cœur de la rédaction.

Un livre à offrir ? N’hésitez pas à puisez vos idées dans cette liste bien sûr non exhaustive.

Les ouvrages mentionnés ici ont été repérés en librairie, sur le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil ou grâce à des chroniques lues sur le web.

 

Commençons par des livres s’adressant aux plus jeunes.

#Des ouvrages qui ont du sens

Suis le chemin des fourmisSuis le chemin des fourmis (Christophe Loupy, Editions Milan, 2018) s’adresse aux tout-petits. Ecrit par un enseignant d’école maternelle, cet ouvrage conte l’histoire de fourmis qui, de bon matin, traversent le jardin s’aventurant sur des sentiers aux formes diverses : courbes, lignes brisées, ponts, ronds, triangles… Les jeunes lecteurs peuvent suivre aisément le trajet de ces fourmis car les pages s’animent grâce à un astucieux système : un rodoïde que l’on déplace sur les pages du livre permet de donner l’illusion du mouvement. Ainsi, les fourmis se déplacent forme après forme. Dans un sens bien précis car cet ouvrage a des ambitions pédagogiques ! La colonie de fourmis se déplace de telle sorte qu’elle dessine au fur et à mesure des pages parcourues les premiers graphismes que les enfants de maternelle doivent acquérir. Un livre à la fois amusant, étonnant et utile !

 

Je compte dans mon arbreDans le figuier, il y a 17 figues mais combien de caméléons ? Dans le cocotier, il y a 6 noix de coco mais combien de toucans ? Dans Je compte dans mon arbre (Peggy Nille, Actes Sud Junior, 2018), les enfants sont invités à dénombrer des animaux dans des arbres fruitiers. On y apprend le nom des arbres et de leurs fruits, on s’amuse à repérer les animaux dans les feuillages aux couleurs vives et chatoyantes. Un album à la fois superbement illustré et poétique que nous présente Pépita, responsable secteur jeunesse médiathèque, qui tient le blog Méli Mélo.

 

Animaux LivresEn parlant d’animaux… dans cet article de 8h45 nous vous avions présenté quatre ouvrages à la fois beaux, amusants et instructifs : “Dis, pourquoi tu cries ?”, “La grande famille”, “Non ! Pourquoi ?” et “Tous !”  Nous ne pouvons que vous les recommander à nouveau.

 

 

#De belles histoires fort joliment illustrées

Sylvain-de-SylvanieS’appuyant sur une chronique de Nathalie Riché, nous vous avions fait part de la publication de Sylvain de Sylvanie dans un article publié au mois d’octobre sur notre site. Ecrit par Didier Lévy et illustré par Eloïse Scherrer, l’album édité par Sarbacane nous fait découvrir Sylvain, un garçonnet qui a reçu l’ordre de ranger ses vieux jouets au grenier. Et si, avant de s’exécuter, il vivait une dernière aventure avec Charlemagne, son cheval à bascule ?

 

Le Jardinier de la NuitDans Le jardinier de la nuit (The fan brothers, Little urban, 2018), la rue des Chagrins gagne des couleurs au fil des pages. Pourquoi ? Parce qu’un jardinier œuvre la nuit pour laisser chaque matin une surprise à William, un jeune orphelin, ainsi qu’aux autres habitants de la rue. Véritable artiste, ce jardinier dessine avec le feuillage des arbres de somptueuses sculptures. Pour en savoir plus, il suffit de lire la chronique d’Andrea, du blog Balad’en pages  et celle du blog La littérature jeunesse de Judith et Sophie.

 

Avec l’album L’Ourse bleue (Nancy Guilbert, Emmanuelle Halgand, Des ronds dans l’O, 2018), il s’agit de dépasser ses peurs et de faire fi de sa différence. C’est l’histoire d’un animal qui prend soin d’un enfant et le ramène auprès des siens au risque de se faire tuer. Car fascinés par la couleur bleu nuit de son pelage, les hommes du village pourchassent l’Ourse bleue qui d’habitude reste cachée à l’abri dans la forêt. L’ourse, maternelle, surpasse ses peurs pour ramener l’enfant qu’elle a trouvé au village. De leur côté, les hommes, impressionnés par ce geste,  “se recueillent en serrant contre leur cœur ce trésor retrouvé”. Les illustrations sont remarquables. On devine un peuple Inuit sous des traits épurés, à la fois colorés et contrastées. Le pelage de l’ourse est d’un bleu nuit envoûtant. Nous vous invitons à lire la chronique de Ricochet, site qui référence de nombreux ouvrages jeunesse, pour en savoir plus.

 

Parce que l’on fêtera très bientôt les 50 ans des premiers pas sur la lune, deux ouvrages ont attiré notre attention

Lune(s)A la fois livre de sciences, livre d’Histoire et livre d’histoires, Lune(s) (Hannah Pang, Thomas Hegbrook, Grenouille 2018) est un très bel ouvrage qui raconte et explique à la fois des faits et des avancées scientifiques mais aussi des mythes et fictions qui entourent notre plus proche voisine. De la conquête de l’espace aux légendes millénaires, la Lune dévoile bien des mystères. Cet ouvrage original, qui s’adresse aux enfants dès 9 ans, offre une exploration de l’histoire qu’entretient l’humanité avec la Lune, depuis la nuit des temps.

 

Pop-up Lune

Pop-up Lune

Complémentaire et magique, Pop-Up Lune (Anne Jankéliowitch, Annabelle Buxton et Olivier Charbonnel, De la Martinière Jeunesse, 2018) enchantera petits et grands.

Des éléments qui sortent littéralement du livre nous surprennent pour un effet wahou maximal mais aussi pour nous offrir les compléments d’information que les jeunes curieux recherchent. Une page sur deux propose une image qui se déploie offrant du relief à bon escient pour nous faire découvrir, notamment, comment la lune s’est formée, comment elle tourne autour de la Terre, comment les hommes ont pu s’y poser. On y apprend également à quoi ressemble sa face cachée, quels pouvoirs on lui attribue et son incidence sur la vie de tous les jours. En outre, l’auteur imagine comment, dans le futur, nous pourrions y vivre. (Petite confidence : nous adorons ce livre à la fois beau, ludique et instructif).

 

Restons dans l’effet wahou avec d’autres livres pop-up documentaires

Animalia, voyage animé au pays des animauxAnimalia, voyage animé au pays des animaux (Arnaud Roi, Hélène Rajcak Editions Milan 2017) est un ouvrage documentaire original avec une multitude d’informations qui se dévoilent lorsque l’on déplie les pages. En particulier, avec des animaux qui apparaissent en relief. “Ce pop-up spectaculaire renferme une foule d’informations sur les milieux naturels et les animaux. Avec ses 6 dioramas richement illustrés, voici un ouvrage dont l’esthétique et la qualité des animations séduiront aussi bien les bibliophiles que les fans de pop-up, des plus jeunes aux plus âgés !”, indique l’éditeur.

 

Incroyrables-Abysses Incroyables Abysses (ElmoDie, Saltimbanque Editions, 2018) nous plonge, pour sa part, dans les zones profondes de l’Océan pour nous faire découvrir la faune des abysses superbement illustrées, avec des éléments qui se dévoilent au fil des pages. Les informations scientifiques nous permettent d’en savoir plus sur des êtres plutôt méconnus. Nous faisons ainsi connaissance avec la femelle poisson pêcheur, qui guette ses proies dans le noir, et dont la représentation par ElmoDie est plutôt impressionnante, avec son visage aux dents pointures qui sortent du livre ! Le calmar vampire et les calmars bijou aux couleurs plus acidulées semblent moins effrayants. Au total, neuf pop up nous permettent de découvrir les créatures des abysses.

 

Restons dans les livres documentaires, avec des ouvrages qui nous permettront à nous aussi d’être plus savants si nos enfants acceptent de nous les prêter !

Qui est-ce ?Dans l’un de nos articles nous présentions “trois albums aussi beaux qu’instructifs”: “l’Atlas des nuages”, “Qui est-ce ? Les mille vies de l’être humain” et “Les merveilles de la nature au fil des saisons”. Ils sont à redécouvrir sur notre site.

 

La-face-cachée-des-insectesLa face cachée des insectes (Clara Corman, Amaterra, 2018), est un autre ouvrage splendide qui nous permet d’en savoir plus les petites bêtes qui nous fascinent et/ou nous effraient. Les différentes espèces d’insectes et leurs caractéristiques étonnantes nous sont dévoilées et les jeunes lecteurs peuvent même manipuler les insectes ! Oui, oui, manipuler : elytre, aile, cocon, chrysalide peuvent être soulevées permettant une observation passionnante de chaque petite bête.

La-face-cachée-des-insectes

 

Plantes-extraordinairesPlantes extraordinaires : pour tout savoir sur les super-pouvoirs du monde végétal est un ouvrage sélectionné pour le Prix littéraire « Le goût des sciences » institué par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, une récompense qui distingue chaque année les meilleures publications de médiation scientifique. Ce livre nous emmène dans un passionnant voyage autour du monde, à la découverte des plantes exceptionnelles. Plus de 90 espèces sont présentées dans cet ouvrage que les enfants peuvent découvrir dès 6 ans. Celles-ci disposent de capacités aussi diversifiées que fabuleuses : certains végétaux parviennent à se déplacer, d’autres savent imiter à merveille la forme d’insectes, diffuser une odeur de pourriture pour faciliter leur reproduction ou bien, face à un danger, communiquer entre eux et se défendre par des moyens très efficaces…

 

Univers-des-mondes-grecs-aux-multiversL’ouvrage Univers des mondes grecs aux multivers (Guillaume Duprat, Saltimbanque, 2018) est également sélectionné pour le Prix « Le goût des sciences ». Un œil, avec un volet à déplier… et se dessine sous l’œil l’univers observable ! Il ne s’agit pas ici d’un simple ouvrage documentaire, mais d’un livre à la fois animé et poétique. Avec de vraies réponses à des questions que l’on se pose tous : l’univers a-t-il un bord ? Et quelle forme a-t-il ? Depuis quand sait-on que la Terre n’est pas au centre du monde? Qu’est-ce qu’un multivers ? Comme le livre Lune(s) cité plus haut, les connaissances scientifiques présentées sont mises en perspective avec le point de vue des Grecs, des Arabes, d’Aristote et de Copernic, Galilée, Newton ou encore d’Einstein. Le tout à hauteur d’enfant. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’interview de l’auteur, Guillaume Duprat, publiée sur le site du salon du livre jeunesse de Montreuil.

 

Panthera-tigrisPanthera tigris a fait partie des nominés du prix Pépites organisé dans le cadre du salon du livre et de la presse jeunesse qui s’est tenu à Montreuil, fin novembre. Il s’agit d’une histoire contée, celle d’un savant qui organise une expédition dans la jungle pour approfondir ses connaissances sur le tigre du Bengale, et qui nous renseigne sur les caractéristiques du tigre en question par une mécanique bien trouvée et amusante (l’illustration, digne d’un traité scientifique, complète superbement le texte et nous offre une multitude de détails sur les tigres)… Sûr de son savoir encyclopédique, le scientifique n’écoute pas les mises en garde du jeune guide indien qui l’accompagne et qui ne cesse de lui dire, à chaque remarque encyclopédique que le savant énonce : “Monsieur, vous savez, les tigres de cette forêt sont…” et là arrive ce que nous pressentions ! Mais nous ne vous dévoilerons pas la fin de cet ouvrage que nous recommandons et qui a fait l’objet d’une chronique du blog de la librairie “La Soupe de l’Espace”.

Panthera Tigris

 

Les contes, une valeur sûre

secrets-d-abeillesSecrets d’abeille (Pierre-Olivier Bannwarth, Fanny Ducassé, Albin Michel, 2018) est un recueil de contes ayant pour thème commun les abeilles. Ces contes ont été glanés au cœur des traditions les plus anciennes du monde entier (Ethiopie, Perse, Sénégal, Arménie Japon, etc.). Et, selon l’éditeur, « on reste émerveillé de découvrir combien l’abeille et son miel nourrissent les mêmes motifs, où que l’on soit sur le globe. Partout l’on reconnaît dans l’abeille une humble messagère des dieux, un guide pour les prophètes ou une fidèle alliée de nos rêves, mais toujours la garante des équilibres entre l’espèce humaine et la nature dont elle dépend. »

 

Blanche-NeigeBlanche-Neige est un conte que tout le monde connaît. La version 2018 proposée par Gaël Aymon est une adaptation moderne du texte original des frères Grimm et de versions d’auteurs russes. Il n’est pas ici question de la douce et pâle Blanche-Neige de Disney. Ecrit avec des phrases courtes dans un langage actuel, ce conte version 2018 se veut accessible à de jeunes enfants, dès 5 ans. Chaque page de texte est accompagnée d’une superbe illustration. Peggy Nille y transpose son univers onirique, aux forêts envoûtantes et aux princesses délicates, avec des dorures éblouissantes qui apportent beaucoup à l’album (Gaël Aymon, Peggy Nille, Editions Nathan 2018). Un article est consacré à cet album dans la revue Page des libraires.

 

Les-contes-du-réveil-matinLes contes du réveil matin (Michel Bussi, Eric Puybaret, Delcourt, 2018) est un recueil de contes écrits par Michel Bussi, auteur de best-sellers. Corentin, un petit garçon curieux mais aussi un curieux petit garçon, a un secret : il connaît le langage des objets… 11 récits illustrés par Eric Puybaret se succèdent ainsi avec des barreaux d’échelle qui débattent, des boîtes aux lettres qui bavardent, un sapin empoisonné, un agenda qui livre ses secrets et même un livre qui parle… Un réussite pour le maître du suspens.

 

 

Des classiques revisités en albums

Poil-de-CarottePoil de Carotte ne fait pas son âge. Publié en 1894, ce roman d’inspiration autobiographique de Jules Renard vient de ressortir en librairie en format album illustré par Ronan Badel. A lire à partir de 11 ans. Ninon, ex-libraire jeunesse, nous fait découvrir l’ouvrage (Jules Renard, Ronan Badel. Flammarion jeunesse, 2018) sur son blog Petit Fleur Loves Books.

 

L-homme-qui-palntait-des-arbresL’homme qui plantait des arbres (Jean Giono, Olivier Desvaux, Gallimard jeunesse, 2018), œuvre majeure de la littérature jeunesse fait également  l’objet d’une réédition superbement illustrée. Cette nouvelle écologique est accessible à partir de 8 ans. Le blog Chouette, un Livre nous en dit plus.

 

 

 

Pour finir, deux livres qui font grandir

Le-sais-tuPour les plus jeunes, Le sais-tu ? Que tu ne dois pas tout savoir (Mylen Vigneault, Maud Roegiers, Alice Editions, 2018) relativise les attentes autour de l’enfant, et renvoie l’enfant vers l’essentiel : savoir profiter de chaque instant et être heureux, tout simplement. Un album découvert grâce au blog Papa Positive.

 

Si - Tu seras un homme mon filsPour les plus grands, Si – Tu seras un homme mon fils (Rudyard Kipling, Manu Causse‐Plisson, Giovanni Manna, Plume de carotte, 2018) propose une nouvelle traduction de If. A travers ces vers empreints d’encouragements et d’idéaux, écrits en 1909, Rudyard Kipling s’adresse à son fils. Ce poème est considéré comme une œuvre majeure, un texte de référence sur la transmission, l’éducation et le lien filial… En fin d’ouvrage est également présentée la traduction qu’en a faite André Maurois en 1918, « véritable réinterprétation du poème en fonction de la culture et de la sensibilité de l’époque », selon l’éditeur.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *