Visuel Pluie

Au secours, les vacances arrivent !

Quoi, déjà ?!

Il faut déjà se préoccuper des prochaines vacances scolaires ?

Mais les enfants sont rentrés à l’école il y a seulement quelques semaines…

Les valises viennent d’être enfin rangées, hors de question de les ressortir ! Et pour aller où ? Il fait trop froid pour se baigner et trop moche pour profiter de la montagne et du grand air…

Partir à l’étranger, dans un pays ensoleillé qui ne connaît pas la morosité de ces mois d’automne. Pourquoi pas… A condition de pouvoir financer le voyage et surtout de pouvoir s’offrir des jours de congés ou de RTT alors que l’on vient à peine de se remettre au boulot !

Alors quoi ? Si papy et mamie ne sont pas disponibles, il faudra bien trouver des solutions pour occuper kids et ados ces deux loooonnnngues semaines…

Les stages et les ateliers ne manquent pas. L’offre est plutôt pléthorique, en particulier dans les grands villes. Oui, mais voilà… le choix n’est pas si simple, car :

  • Toute activité devra plaire à celui qui la pratique,
  • Toute activité d’un enfant devra être « horairo-compatible » avec celle des autres membres de la fratrie,
  • Un adulte devra être mobilisé pour accompagner chaque enfant à son activité respective, sans se tromper sur le programme et sans oublier quiconque lorsqu’il sera l’heure d’aller chercher la tribu,
  • Le coût des activités, auquel s’ajoute la rémunération de l’accompagnateur, devra tenir dans un budget raisonnable, inférieur à celui d’une colo…

Colo… colo… et pourquoi pas ? Telligo, Sport’Eté, UCPA et consorts n’ont-ils pas déjà annoncé leur offre de séjours pour la Toussaint ?

Et les centres de loisirs ? Une solution tout aussi ludique et beaucoup moins onéreuse…

Bon. Tout cela demande sans doute encore réflexion…. Il va falloir en perdre du temps à recenser toutes les possibilités ! Et vous allez devoir rester zen lorsque vos enfants refuseront toute proposition expliquant qu’il est si simple de rester à la maison pour se reposer (et surtout pour passer sa journée devant l’écran… mais ça ils ne vous le diront pas explicitement…).

Un conseil, toutefois : ne tardez pas trop ! A Paris, par exemple, les inscriptions au Centre de Loisirs doivent être enregistrées au plus tard le 9 octobre.

#PriseDeTête
#JoieDeLOrganisation
#DiagrammeDePert

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *