Astérix-Paddy

Cinéma : Astérix et Paddy à l’honneur

Astérix AfficheAstérix – Le Secret de la Potion magique

Mélangez l’esprit d’Uderzo et Goscinny, l’humour d’Alexandre Astier, un brin de technologie pour obtenir des images 3D au goût du jour… et vous obtiendrez une potion tout à fait magique !

Avec « Astérix – Le Secret de la Potion magique », Alexandre Astier et Louis Clichy réalisent un film d’animation fidèle à la BD. Gags inventifs, clins d’œil et anachronismes servent un scénario pourtant original car il ne s’agit pas, ici, de l’adaptation de l’un des titres d’Uderzo et de Goscinny mais bien d’une histoire inédite.

L’apparition fugace des Quatre Fantastix ou de Climatosceptix, et la mise en perspective des « druides » gaulois et des « droïdes » de Star Wars… sont au programme ! Et les traits d’humour façon Goscinny ne manquent pas.

L’histoire ? A la la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et d’Obélix, il se met à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le secret de la potion magique… alors que Sulfurix, son ennemi de jeunesse, met tout en œuvre pour dérober ce secret…

Après le « Domaine des Dieux », Alexandre Astier et Louis Clichy semblent avoir réussi leur pari. La presse est unanime : « Astérix – Le Secret de la Potion magique » ravira petits et grands !

 

Paddy, la petite souris

Paddy affichePour les plus jeunes, « Paddy, la petite souris » est un film d’animation suédois, réalisé par Linda Hambäck, à voir dès 3 ans.

Dans la forêt, tous les animaux se souviennent du temps où la renarde rodait. Heureusement qu’elle n’a pas été vu depuis longtemps !

Toutefois, quand l’écureuil va voir l’inspecteur Gordon, au sujet d’un vol de noisettes, ce dernier suspecte à nouveau l’animal tant redouté et fait appel à Paddy, une petite souris, pour l’aider à mener l’enquête. Cette première investigation est bientôt suivie d’une seconde afin de retrouver un œuf volé à un couple de pies.

« Paddy, la petite souris » invite, selon Les Fims du préau, les producteurs, « à voir au-delà des apparences et de la peur. Il y est également question d’amitié improbable et de respect d’autrui… ».

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *