48h BD

Trois BD jeunesse à découvrir à l’occasion de la Fête de la BD

La BD est en fête !

Aujourd’hui, samedi 7 avril, est le deuxième jour de 48H BD.

Depuis vendredi, le 9e art est l’honneur à travers 350 manifestations (ateliers, master class, jeux éducatifs, expositions, rencontres, performances et dédicaces), partout en France et en Belgique.

Comme chaque année, une sélection d’albums vendus à deux euros l’unité est proposée dans plus d’un millier de points de vente, une occasion pour découvrir le premier tome de séries à succès.

 

Les enfants de la Résistance (Vincent Dugomier, Benoît Ers, chez Le Lombard)

Ce premier opus baptisé “Premières actions” parle de l’occupation. L’originalité est que l’on se positionne à hauteur d’enfant.

Eusèbe et François, treize ans, voient les Allemands s’installer dans leur petit village des Ardennes. Ils constatent que la population prend acte de l’occupation sans vraiment s’en inquiéter. Ils décident de réagir malgré leur jeune âge, imprimant des tracts et sabotant un collecteur de drains.

L’auteur et l’illustrateur posent parfaitement le cadre de l’Histoire, avec un grand H. Le ton est juste et réaliste, et les dessins très agréables. Quelques pages d’explications, à la fin de l’ouvrage, permettent d’en savoir plus sur la période de l’occupation allemande.

La série – que nous recommandons – comprend 4 tomes. Le dernier,  “Les Enfants de la Résistance – L’Escalade” est sorti en février 2018.

Pour découvrir les premières pages du tome 1 :
http://www.lelombard.com/bd-en-ligne/premieres-actions,3068?urlBack=http://www.lelombard.com/enfantsdelaresistance/index.html

A  noter : le thème des enfants et de la Résistance est également celui de la série animée Les Grandes Grandes Vacances, récemment diffusée sur France 4.

 

Le Monde de Milo (Richard Marazano, Christophe Ferreira, chez Dargaud)

Une histoire empreinte de magie et d’aventure, un univers qui rappelle les films d’animation de Miyazaki… Le Monde de Milo ravira les jeunes lecteurs qui apprécient le genre fantastique.

L’histoire, adaptée d’un conte chinois, se situe près d’une maison au bord du lac, dans laquelle Milo est souvent seul. Un jour, le jeune héros trouve un magnifique poisson d’or, et sa vie bascule ! “Car après le merveilleux poisson, c’est un homme à tête de crapaud, puis un autre à tête d’aigle qui apparaissent, bientôt suivis par une jeune fille prisonnière. Milo découvre que, de l’autre côté du lac, existe un monde fantastique dans lequel une bataille entre le Bien et le Mal fait rage. Il comprend surtout qu’il n’est pas impliqué dans cette histoire par hasard”, note l’éditeur.

Le 5e tome de la série a récemment été publié. Il s‘agit du début du troisième diptyque, chaque aventure se déroulant sur deux tomes.

Pour feuilleter les premières pages du tome 1 :
http://www.dargaud.com/bd-en-ligne/monde-de-milo-le-tome-1,1519-2d73b2fa67fc827e5fb12d41e1945820

 

Le Voyage Extraordinaire Tome 4 (Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni chez Vents d’Ouest)

Ici il ne s’agit pas du début d’une série, mais du premier tome d’un nouveau cycle baptisé “Les îles mystérieuses”. Le tome 4 démarre à Londres, en 1927. Emilien et Noémie, deux jeunes adolescents intrépides et ingénieux, sont revenus chez eux après de nombreuses péripéties. Mais le père d’Émilien passe son temps dans son laboratoire et ne s’occupe pas d’eux. Noémie, elle, ne sait pas où sont ses parents qui auraient rejoint l’ennemi mondial, le Troisième Axe. Les enfants partent finalement pour San Francisco pour faire avancer le combat contre l’ennemi. Là-bas, ils occupent l’ancienne prison d’Alcatraz dont le propriétaire est désormais… Al Capone.

Des planches riches de détails qu’apprécieront le amateurs de Jules Verne et de “steampunk”, ce style qui mêle esthétique et technologie de la fin du 19e siècle et du début du 20e à des éléments de science-fiction.

Attention, l’achat des tomes 5 et 6 est nécessaire pour découvrir la fin de l’histoire haute en rebondissements. Le tome 6 sera pu lié en juin prochain.

 

Chaque année, les 48H BD sont l’occasion de mettre en lumière une association qui œuvre pour la démocratisation du livre et de la lecture. Pour cette 6e édition, 48H BD a choisi de  collaborer avec l’ONG Biblionef qui fête ses 25 ans. L’objectif de Biblionef est de fournir aux enfants et adolescents défavorisés du monde entier des livres neufs, récents et choisis qui les accompagneront dans une meilleure connaissance du monde qui les entoure. Forte d’une dotation de 5500 ouvrages offerts par les membres de 48h BD, l’ONG fournit des bandes dessinées qui iront consolider les bibliothèques d’écoles implantées dans des quartiers en difficulté ou encore des espaces culturels dédiés à la promotion de la lecture, les établissements bénéficiaires s’engageant à organiser autour du 6 et 7 avril des animations, en particulier des rencontres avec des auteurs et illustrateurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *