Visuel Deux Garçons Smartphone

[Revue de presse] « Personne n’imagine que des enfants de 9 ans, dans la cour de récré, ont accès au porno »

« Personne n’imagine que des enfants de 9 ans, dans la cour de récré, ont accès au porno ».

Invitée à s’exprimer sur France Inter, le 19 juin dernier, suite à l’appel solennel lancé le 15 juin par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) aux pouvoirs publics pour la protection des enfants et adolescents exposés de plus en plus jeunes à la pornographie, Ghada Hatem, gynécologue en Seine-Saint-Denis, nous alerte.

Les gynécologues et obstétriciens appellent  le gouvernement à renforcer la lutte contre la consommation croissante d’images et de films classés X par les jeunes. Car, comme le rappelle le Quotidien du médecin, « les récents résultats de l’enquête « Les addictions chez les jeunes » réalisée par le Fonds actions addictions, la Fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l’Innovation politique, inquiètent. Environ 46 % des jeunes garçons ont déjà visionné des films ou des photographies à caractère pornographique et 8 % des 14/15 ans deviennent « addicts » aux images porno en les regardant plusieurs fois par jour. Trop facile d’accès, la consommation de la pornographie en ligne a pour conséquences une sexualisation des enfants, une altération de l’image de la femme et une déshumanisation de la sexualité. »

« Quand les copains vous sollicitent, il faut avoir l’air d’un petit dur, il faut accepter, même quand on en a aucune envie. Et on se retrouve confronté malgré soi à des images très violentes », souligne Ghada Hatem sur France Inter.

 

Pour écouter l’interview de Ghada Hatem : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-19-juin-2018

Lire l’article du Quotidien du médecin : https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/06/18/pornographie-le-cri-dalarme-du-college-national-des-gynecologues-et-obstetriciens-francais_858969

Lire le dossier de presse rédiger par le CNGOF : http://www.cngof.fr/patientes/presse/596-pornographie-protection-enfants-adolescents

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *