Visuel Le maître est l'enfant

Le maître est l’enfant

Vous souhaitez en savoir plus sur la pédagogie Montessori ? Courez voir ce film (ou plutôt prenez le temps d’aller voir ce film) !

Deux fillettes observent des fleurs et leurs bourgeons, d’autres enfants feuillettent un livre, un petit garçon transvase des grains de riz d’un carafe à une autre. Pourtant ils ne jouent pas. Ils apprennent…

Le réalisateur Alexandre Mourot a posé sa caméra pendant un an dans une classe maternelle Montessori, avec des enfants de 3 à 6 ans, avant d’y retourner pour la rentrée suivante.

Il n’a pas choisi cette classe par hasard. Il a filmé dans la plus ancienne école Montessori de France, à Roubaix, et a choisi la classe de Christian Maréchal, un enseignant spécialiste de la pédagogie.

Dans cette classe chaque élève choisit librement son activité. Le maître se fait discret, laissant les enfants, autonomes, suivre leur rythme. Il n’intervient pas, même en cas de difficulté…

Film d’observation, Le Maître est l’enfant nous montre comment chaque enfant choisit, en toute liberté, son activité du moment, prend le temps d’expérimenter encore et encore sans contrainte aucune, et découvre finalement par lui-même autant d’enseignements que cette activité le lui permet.

Le maître accorde à chaque élève du temps individuel, juste pour lui montrer ce qu’il faut faire pour un travail donné. L’enfant continue ensuite ses expérimentations sans l’aide de l’adulte.

Le documentaire nous permet de découvrir comment les petits écoliers progressent pas à pas dans leurs apprentissages. Certains découvrent les lettres puis la lecture. D’autres manipulent les chiffres et réalisent des opérations complexes avec facilité. D’autres encore s’affairent en cuisine (la réalisation de gestes de la vie quotidienne semblant être très présente dans les activités mises à disposition), découpant fruits et légumes…

« Le respect profond de l’enfant est au centre de la pédagogie Maria Montessori. A commencer par un respect de son rythme biologique. Dans une classe Montessori, chaque enfant est unique et tout est mis en place pour l’inviter et le guider individuellement dans des apprentissages construisant son autonomie d’agir et de penser », explique Alexandre Mourot.

Si chaque enfant – qui est unique – réalise souvent individuellement son travail selon son rythme, il n’est pas toujours seul. Outre les explications du maître (ou de l’un de ses stagiaires), l’enfant peut recevoir l’aide de ses camarades ou bien apporter lui-même son concours, sans pour autant faire à la place de l’autre. Les élèves interagissent et coopèrent. Et ce dans le calme et la sérénité.

Ce film – peut-être un peu long dans sa durée – s’adresse à tous les curieux qui souhaitent en savoir plus sur ce qu’est réellement la pédagogie Montessori. Des citations de l’œuvre de Maria Montessori, lues par la comédienne Anny Duperey, permettent de mettre en avant les réflexions de la pédagogue italienne.

Manque, selon nous, à ce documentaire la voix des parents. Leurs motivations, leurs ambitions, leurs réflexions ne sont pas évoquées.

Grâce à l’apport de plus de 2000 contributeurs (devenus coproducteurs grâce au financement participatif mis en place en 2016), le film est en salle depuis le 27 septembre.

Pour en savoir plus, du projet jusqu’à la sortie en salle du long métrage :
http://www.montessori-lefilm.org/

Pour en savoir plus sur le parcours et la vie de Maria Montessori :
https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/maria-montessori-1870-1952-le-mystere-de-lenfant
Une émission de France Culture à écouter avant ou après avoir vu le film !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *